Avec 20% du capital de Ubisoft dans les poches d’EA, on craint toujours un peu qu’EA finisse par avaler nos potes franà§ais. Mais c’est pas du tout dans l’intention de du PDG de Ubisoft d’Amérique du Nord :

Notre but n’est pas de nous vendre à  Electronic Arts mais de les battre.

Ubi compte sur son soutien massif à  la Wii pour montrer à  EA qui c’est le patron. Round 1.