Ubisoft a publié mardi soir une hausse de 13% de ses ventes sur les six derniers mois (clos à  fin septembre) par rapport à  l’an passé dépassant de 25% ses prévisions. Le groupe table désormais sur une hausse de ses ventes comprise entre 8 et 12% pour l’ensemble de l’exercice 2006/2007, contre 5 à  10% envisagés jusqu’ici. Sur les six premiers mois (à  fin septembre) de son exercice décalé 2006/2007, le groupe a vendu pour 172 millions d’euros de jeux vidéo, contre 153 millions il y a un an. Et cela malgré le retard de Splinter Cell Double Agent, qui a été lancé seulement jeudi dernier. Le groupe a donc profité de très bons scores sur Pirates des Caraibes 2, Open Season et Enchanted Arms. Voilà  qui contraste bien avec les déboires d’Atari, y’a au moins un franà§ais qui tient le choc… Avant de se faire racheter par EA ?