Après Pikmin, et avant d’autres (Pikmin 2 par exemple…), au tour de Mario Power Tennis, sorti à l’origine sur GameCube en 2005 de revenir sur le devant de la scène, en voyant son gameplay retravaillé pour la Wii. Sérieusement ?

test_nfj_mpt_01

Assez éloigné de l’opus Nintendo 64, le Mario Power Tennis version GameCube n’avait à l’époque pas franchement enthousiasmé les foules. La faute à un gameplay assez aléatoire, et bien moins profond que celui proposé par l’épisode fondateur. Soit,ça commençait plutôt mal. Et malheureusement, la « nouvelle façon de jouer » proposée par Nintendo ne tient pas la route une seule seconde. Pour faire court : libre à vous de jouer à la Wiimote, ou en vous appuyant sur le combo Nunchuck + Wiimote. Le premier choix vous permet alors de vous adonner à un clone mal calibré de Wii Tennis, ou l’I.A. gère vos déplacements. Le second choix quant à lui vous propose par contre de tenter de placer votre personnage et de vous heurter à la reconnaissance plus que limitée des coups par la console…

Et impossible de vouloir essayer de jouer au pad : pour le coup, c’est Wiimote ou rien. Impossible, et forcément incompréhensible puisque le jeu se jouait tout de même au pad GameCube à l’origine… Reste que la tranche de joueurs « casual » pourra peut être trouver cette repompe amusante, puisque dénuée de toute profondeur dans son gameplay, et donc forcément accessible (enfin, façon de parler) Une question tout de même : pourquoi ne pas avoir développé un nouveau volet de la saga pensé pour la Wiimote ? Non, inutile de répondre…

Dépenser 30€ pour un jeu GameCube qui voit son gameplay déjà quelque peu bancal saccagé par la Wiimote ? Non vraiment, pour le coup, si vous tenez vraiment à retrouver Mario et sa clique sur un court de tennis, optez pour la version GameCube, jouable au pad…

Le verdict ?


Que signifie cette pastille ?

Les +

  • Plus beau que Wii Tennis…
  • Sympa à plusieurs (à condition d’entrer dans la case « casual gamer »…)
  • Les -

  • Gameplay très mal adapté
  • Impossible de jouer au pad classique
  • On passe son temps à balancer des coups spéciaux