Tiens donc : SEGA nous avait promis ne faire sauter dans les versions localisées de Yakuza 3 uniquement les quizz compréhensibles que seuls les Japonais auraient été en mesure de comprendre… En fait, la réalité semble toute autre si l’on se fie aux gamers ayant déjà bien avancé dans la version US du soft. SEGA aurait ainsi sucré une part importante du contenu du jeu : les bars à hôtesses, les jeux de Mah-jong, et, plus grâve, des quêtes annexes (il semblerait que dans les chapitres 3 et 4 du jeu, 9 des 40 quêtes annexes aient été supprimées…)

Commentaire de SEGA sur ces coupures :

« Nous avons du nous battre contre un planning sérré lors de la localisation du jeu, et nous avons du supprimer certaines phases de jeu. »

Ah carrément. De l’aveu décomplexé. D’autant plus décevant que les séries disposant d’un tel charisme se comptent presque les doigts de la main…

4878-119303-yg37jpg-468x

via sega