Sony annonce un sérieux déficit pour l’année fiscale de 2011 de 457 milliars de yens (5,7 milliards de dollars). C’est moins que les 6,4 milliards de dollars annoncés par la firme, mais cela reste tout de même mauvais, surtout pour le dernier trimestre qui enregistre à lui seul une perte sèche de 255 milliards de yens (3,2 milliards de dollars).

Ce chiffre colossal s’explique selon le constructeur par la taxe de 3,6 millards de dollars qu’il a dû payé sur le sol américain. Dans un registre nettement moins justifiable, le séisme au Japon et les inondations en Thaïlande sont également à prendre en compte dans la diminution du chiffre d’affaires. Malgré cela, Sony se veut confiant en 2012 et prévoit 180 milliards de yens (soit 2,2 milliards de dollars) de revenus pour l’année fiscale en cours.

Source

Une erreur dans l'article ? Proposez-nous une correction