A cours d’une interview accordée au site VideoGamer, Cevat Yerli, directeur général du studio Crytek (réputé pour sa série de jeux Crysis), aurait confié à nos confrères que les futurs projets de son entreprise se concentreraient majoritairement sur des jeux en ligne gratuits.

Alors que la compagnie est en pleine phase de transition, celle-ci se concentre sur ses futurs projets, et sur les prochaines plateformes à exploiter. Et comme elle a senti que l’avenir était prometteur dans le domaine du Free-to-Play en ligne, elle a décidé de s’introduire sur ce segment marketing.
Yerli explique que le business Model d’un Free-To-Play en ligne était le genre de jeu qui bénéficiait le plus d’une bonne réputation auprès des joueurs :

Si vous regardez le genre de jeux qui qui sont vendus comme des biens avec un packaging sur le marché, avec les DLC, les services prenium, et le reste, c’est littéralement assécher les clients jusqu’à la mort

Simple déclaration démagogique ou non, le directeur général de Crytek a saisi que les joueurs commençaient à en avoir gros sur la patate de se faire prendre pour des vaches à lait. Cela pourrait bien permettre à l’entreprise de réussir, tout en se fondant une nouvelle image auprès des consommateurs.

Mais d’autres sauront se protéger de cette déclaration, en sachant que les Free-to-play contiennent, néanmoins, des achats intégrés qui permettent, la plupart du temps, de réaliser de meilleures performances dans le jeu. Peu importe la plateforme dont il est question, le divertissement a un prix, et si certains fans sont près à dépenser gros pour un Pack d’extension qui ne contient qu’une nouvelle tenue, il ne faut pas pour autant les pointer du doigt : chacun gère son porte-monnaie à sa façon.

Les projets de Free-to-Play de Crytek seront disponibles sur sa nouvelle plateforme Gface, qui a ouvert les portes de sa beta en février dernier.

Crédit Photo : Gamekult.com