Après avoir fait quelques essais avec des mise à jour qui proposaient de l’achat intégré, Bioware s’intéresse de plus en plus au business model du Free-To-Play pour son célèbre MMO Star Wars : The Old Republic.

Selon le respectable site Kotaku, Emmanuel Lusinchi, directeur artistique chez Bioware, aurait sous-entendu que l’hopthèse pour le jeu de devenir un free-to-play n’était pas à écarter :

Le marché du MMO est très dynamique, et nous avons besoin de l’être aussi. Si certaines personnes sont contentes de ce qu’elles ont, d’autres demandent constamment des mise à jour, de nouveaux modes, et de nouvelles situations.Nous nous intéressons donc au free-to-play mais je ne peux pas vous donner plus de détails. Nous devons (…) nous adapter à ce qu’il se passe.

Si passer en free-to-play ne permettra pas forcément aux développeurs de pouvoir mieux répondre aux demandes des utilisateurs exigeants, un tel business plan pourrait changer le porte-feuille en oursin des consommateurs. Payer quelques centimes pour une arme est bien plus attirant que de payer un abonnement. C’est une histoire de marketing. Si un supermarché a une promotion à réaliser, plus de consommateurs participeront à celle-ci si on leur « offre » quelque chose, tandis qu’ils seront réticents si le magasin propose une « réduction ».

Néanmoins, passer en free-to-play pourrait permettre à BioWare de mieux justifier ses erreurs, et la longue attente d’une nouvelle mise à jour. Quand un jeu est gratuit, les utilisateurs sont plus conciliants, puisqu’ils n’ont pratiquement rien à sortir de leur porte-feuille.

Mais Star Wars : The Old Republic a encore le temps de choisir si son business model devra changer ou non, puisque le MMO est encore fortement actif, et qu’il devrait accueillir de nouveaux contenus dans l’année.

Crédit illustration : Mmovault.pl