Qui aurait pu penser qu’un jeu sur l’histoire d’un enfant abusé combattant sa mère avec ses larmes puisse un jour vendre 700 000 copies en moins d’un an ? Pas moi, c’est sûr. 700 000 c’est un gros nombre… Peut-être qu’il est temps d’amener cette chose sur console ;-)

C’est en ces termes qu’Edmund McMillen le créateur de Binding of Isaac s’est exprimé après l’annonce des chiffres de ventes de son jeu. Bien aidé par la sortie de son DLC, Wrath of the Lamb, le jeu réussi un joli tour de force à saluer, d’autant plus que le jeu est une petite merveille d’ingéniosité, et chronophage à souhait. La dernière phrase du développeur risque d’amener quelques spéculations quant à un portage console. D’ici à voir débarquer le jeu sur Playstation Network et Xbox Live Arcade, il n’y a qu’un petit pas.