L’éditeur nippon a dévoilé quelques précisions à l’égard de sa restructuration précédemment annoncée, et a détaillé le funeste destin de certaines filiales nationales. Alors que les bureaux français sont à deux doigts d’être totalement désertiques, six autres pays européens sont également concernés par cette vague de licenciements.

En effet, la fermeture des filiales française, belge, hollandaise, luxembourgeoise, et allemande, ont été confirmées par SEGA. Si pour beaucoup cette nouvelle ne fleure pas bon la croissance, l’éditeur prend plutôt cette restructuration comme un nouveau départ, et un moyen de se concentrer sur une nouvelle stratégie. C’est, en tout cas, ce qu’explique Jurgen Post, Directeur des Opérations de SEGA Europe :

SEGA entre dans une nouvelle phase excitante de son développement, qui vise à promouvoir et à maximiser les ventes de franchises fortes et équilibrées, comme Sonic, Total War, Football Manager et Aliens. La société va pleinement profiter de ce recentrage clair et d’une stratégie repensée pour nos contenus numériques et nos produits en boîte, et nous pensons que cela nous sera très bénéfique à l’avenir

Bien que la nouvelle soit loin de réjouir les joueurs, ils n’ont néanmoins rien à craindre du côté de l’édition des jeux SEGA en France. En effet, dès le premier juillet prochain, Koch Media reprendra les éditions des jeux grâce à un partenariat avec la firme nippone. Un bon point pour l’entreprise d’origine allemande qui ajoutera de nouvelles licences phares à son catalogue jeu. Klemens Kundratitz, Président Directeur Général de Koch Media, a d’ailleurs manifesté son intérêt à l’égard de SEGA, et en particulier pour l’aspect historique de la compagnie japonaise :

Nous sommes ravis de conclure un accord avec Sega sur des territoires clés. Sega détient certaines des plus puissantes marques de l’industrie du jeu vidéo et bénéficie d’un historique solide. Nous mettrons tout en œuvre pour assurer le succès du Line-up à venir de Sega et permettre une croissance continue dont nous bénéficierons mutuellement.

Ainsi, Koch Media distribuera les produits de SEGA en Allemagne, en Suisse, en Autriche, en France et en Espagne, tandis que Level03 Distribution et 5 Star Games s’occuperont du Benelux et de l’Australie. Une grande page vient de se tourner dans l’histoire du jeu vidéo…

Crédit Photo : Gamopat.com