Difficile de se faire une place au royaume des running-game, sur mobile. Les noms légendaires sont légions, et un nom continue de faire l’unanimité : Temple Run. Si commercialement, il devient plus difficile de s’imposer sur les plus hautes marches, on peut toujours espérer une estime du public par la gratuité. C’est ce que tente TheEndApp, qui sans éblouir remplit le cahier des charges d’un bon jeu du genre.


Le principe est le même pour TheEndApp que pour tous les autres running-game : on slide d’un côté ou de l’autre de l’écran pour changer de direction, on glisse ou on saute pour esquiver les obstacles et on court, encore et toujours en ramassant le plus de pièces pour débloquer des objets. Ici, point d’univers fantastique, ni même d’itinérance futuriste, mais des rues détruites par la guerre. Un affrontement bien sanglant qui donne cette vision de planète en pleine destruction, de la lave en fusion qui éclabousse de toute part et des véhicules abandonnés sur le bord de la route. Sympathique mais mal servi par une technique plutôt affreuse. Mention spéciale aux bras du héros, qui peut-être à cause de la guerre, ont une forme angulaire déstabilisante. Outre ce flou technique, on ressent une insuffisance dans la fluidité du jeu qui a tendance à connaitre des coups de mou.

6

/10

Note JDG

Sympathique

Au delà de ces détails pour certains, mais qui ont leur importance lorsque l’on joue longuement, le contenu est là, avec de nombreux objets à débloquer et des améliorations à la pelle. Les sensations ne sont pas aussi agréables que pour les meilleurs jeux du genre, mais cela reste suffisant pour nous maintenir sur le jeu quelques dizaines de parties. On s’amuse, même si l’on connait les défauts, et c’est bien là le principal. Ajouté à cela la gratuité du jeu, et il est tout à fait envisageable de se lancer dans ce jeu.