Après avoir eu vent de plusieurs décès dans les pays asiatiques dus à une exposition vidéoludique trop captivante chez certains joueurs, c’est au tour des États-Unis d’être touché par l’addiction aux jeux vidéo. Hier, un adolescent américain était hospitalisé pour déshydratation après avoir passé quatre jours d’affilé devant Modern Warfare 3.

Si l’on en croît un rapport de CBS relayé par le site CVG, un jeune homme de 15 ans résidant dans l’Ohio a manqué de prudence pendant ses quatre jours d’affilé consacré à Modern Warfare 3. Selon sa mère, il sortait de sa chambre pour grignoter de temps à autres, et pour aller aux toilettes. Mais quelque chose clochait :

C’est comme si, quand il me regardait, il n’était pas là. Il regardait à travers moi.

Si le jeune américain a pensé à se nourrir et à faire des pauses toilette régulières, son cerveau devait être encore trop occupé à élaborer sa stratégie de guerre pour réaliser qu’il négligeait son hydratation :

Nous parlions et j’ai entendu un bruit sourd, et quand j’ai regardé il était tombé.

L’adolescent s’évanouit, faute de ne pas avoir assez bu. Son imprudence lui vaut un ticket d’entrée pour l’hôpital le plus proche, et offre aux médias une nouvelle preuve que l’abus de jeux vidéo ramolli le cerveau. Tyler Rigby est désormais entre de bonnes mains, et est sous traitement pour se ré-hydrater. Mais le jeune homme ne doit pas se réjouir trop vite, puisqu’à sa sortie de l’hôpital, sa mère a décidé de lui confisquer sa Xbox 360.