Après un sympathique mais très imparfait premier épisode exclusif à la Wii, Disney Epic Mickey : Le Retour des Héros joue la carte de la multi-plateforme, et se destine désormais aussi à la Playstation 3 et à la Xbox 360. De quoi donner à l’équipe du génial Warren Spector toute la puissance nécessaire pour revoir une réalisation technique qui peinait à convaincre. Le jeu s’est donc dévoilé à la presse pour la toute première fois lors de la Gamescom 2012. Mais à un mois de sa sortie, ce premier contact nous laisse une impression plus que mitigée…


Cette nouvelle aventure au pays de Disney met en avant la coopération en adjoignant à Mickey un acolyte en la personne d’Oswald le lapin, son adversaire du premier épisode. Dans la veine des dernières productions Nintendo, il est donc possible de jouer à deux sur le même écran. On vous conseille d’ailleurs de partir à l’aventure accompagné, car le moins que l’on puisse dire c’est qu’Oswald lorsqu’il est dirigé par l’IA ne vous aide pas vraiment. En effet, dans le niveau jouable qui nous a été présenté, l’approche coopérative était nécessaire à la résolution d’un puzzle. Le double saut du lapin lui permettant de s’envoler, Mickey devait s’accrocher à ses jambes pour atteindre des plateformes en hauteur. Mais pas moyen de lui faire lever son derrière du sol ; notre compagnon se révélait désespérément lent et ses actions inutiles, lorsqu’il acceptait de nous suivre.

Il nous aurait pourtant été bien utile dans cet enchainement de niveaux où l’on on progresse comme dans un puzzle. La philosophie de Warren Spector est toujours omniprésente, jusque dans les solutions multiples qui permettent à chacun de venir à bout des casse-tête à sa façon. Parmi elles, la possibilité de revêtir un costume conférant des pouvoirs spéciaux a aussi été évoquée lors de la présentation, sans que les-dits costumes ne nous soient révélés. En revanche, on a revu le pinceau magique de Mickey, qui s’il ne sera plus le cœur du jeu occupe toujours une place d’importance. En toute franchise, Disney Epic Mickey : Le Retour des Héros semble manquer encore d’ambition. Et malgré l’apport que représente le mode coopératif, on craint qu’il ne souffre du même manque de profondeur que son prédécesseur, déjà plombé par un game design répétitif.

Bien qu’en présence d’une version en développement, impossible de ne pas mentionner la catastrophique réalisation technique du jeu. Des bugs graphiques, des textures oubliées, des ennemis qui s’arrêtaient de bouger ou encore de la peinture qui ne s’appliquait pas, voilà qui douchait sévèrement nos espoirs. Que dire des deux minutes d’essai au Playstation Move, loin de nous rassurer. Mais au delà de ces inconvénients, c’est surtout le gameplay qui est remis en question au sortir de cette présentation. Mickey peint encore et encore : il résout les puzzles de la même manière qu’il tue ses ennemis, qu’il s’agisse d’une petite frappe ou d’un boss de fin de niveau. Le tout manque de variété, de subtilités et surtout d’innovation. L’envie de découvrir le titre a laissé sa place à des doutes profonds.

Disney Epic Mickey : Le Retour des Héros sort le 21 novembre 2012 et nous comptons bien entendu lui donner sa chance lors d’un test bien plus exhaustif. D’ici là, deux questions se posent : souffrira-t-il des mêmes soucis techniques ? Et son level design parviendra-t-il à renouveler une jouabilité qui apparaît encore trop légère ?