Le nouveau masque de la mort

Pour autant, il est un point sur lequel Darksiders II n’a pas ou peu de concurrents : sa direction artistique. Les couleurs éclatantes et les courbes, les muscles, toutes les richesses de Wrath of War ont laissé place aux traits exsangues et à la lueur blafarde de Death, le visage masqué et le corps marqué par son péché, parcourant des décors beaucoup plus organiques et désolants. La direction qu’avait imposée Joe Madureira est respectée ; les équipes créatives vont encore plus loin et affinent et polissent le bijou. Avec ce deuxième titre ils affirment le trait (dur, anguleux) qui dessine l’identité de la licence.
On est bien loin des jeux d’heroic-fantasy produits en masse comme autant de pâles déclinaisons d’un canon esthétique imposé par une poignée de références, Le Seigneur des Anneaux en tête. Côtes de maille, forêts hantée, rats géants et elfettes délurées ont laissé place à des temples en ruine, des divinités à l’anatomie déformée, des colosses de pierre dévorés par la végétation et l’âme de leur créateur. Jusque dans sa bande originale surprenante d’élégance et de retenue, une “patte” Darksiders apparaît clairement.

Une des forces de la DA : toutes les armures sont d’une classe folle.

8

/10

Note JDG

Epique

Plus qu’un blockbuster assumé et efficace, Darksiders II est un jeu tout en paradoxes. Une aventure qui s’est construite avec une élégance et une finesse que l’on attend rarement d’un divertissement de masse. La Mort va rendre la vie pour effacer les erreurs du frère. Vigil Games extrait du maelström d’emprunts et de références qui constituait Darksiders premier du nom, un objet unique et brillant à l’indéniable identité. Sur ce point, c’est une réussite. Restent les défauts de jeunesse, toujours : une réalisation technique et une maîtrise du récit encore trop en deçà des ambitions affichées par le titre. Malgré tout, le plaisir est là, promesse tenue à travers les nombreux donjons ingénieux et retors, les combats, la collecte d’objets rares et précieux et même les quêtes annexes inégales qui pointent le bout de leur nez.

Trailer de gameplay pour Darksiders II :

Pages : 123