Les premières sentences sont tombées : ArenaNet vient de bannir pas moins de 3000 joueurs de Guild Wars 2. Le développeur semble sensible au sujet, après avoir émis quelques doutes sur le premier joueur ayant atteint le niveau 80 dans le jeu.


En utilisant des bugs et des exploits dans le jeu, ces 3000 joueurs ont pris des grands risques, puisque la décision est simple : ils sont bannis à vie du jeu. ArenaNet s’en explique :

Nous prenons notre communauté et l’intégrité du jeu très au sérieux, et nous voulons être clairs sur les intentions d’exploitation de bugs dans le jeu : c’est innaceptable. Les joueurs que nous avons banni ont utilisé avec intention et de manière répétés ces bugs dans le jeu. Nous avions l’intention d’envoyer un message clair et que l’exploitation de ces bugs dans le jeu ne sera pas toléré, et nous croyons que ce message est maintenant bien compris.

ArenaNet se lance donc dans une chasse sans merci contre ces joueurs extrêmes. Il aura fallu moins de trois jours aux développeurs pour agir, une nouvelle preuve de l’attention portée au lancement du jeu.