La cloche sonne et tout le monde est attentif. Nous sommes le 3 septembre 2012, adieu le mois d’août et ses joies chronophages. La rentrée commence sans prendre de pause, alors tout le monde se met en rang deux par deux et tient son voisin par la main. Il va y en avoir pour tous les goûts dans cette reprise hautes en couleurs. A peine le mois de septembre entamé qu’il y a déjà des titres à rattraper et d’autres à attendre. Rendez-vous en fin d’année pour l’examen final.

Sommaire du guide :

 

La rentrée, c’est pas pour les mauviettes

 

Pour réussir il faut en vouloir. Les crocs acérés, le regard agressif et l’envie d’être le meilleur dans ce challenge permanent. Voici une sélection de jeux pour ceux qui veulent de la chair et du sang ; les bourrins de service, ceux qui frappent et posent les questions ensuite.

Darksiders II

En terme d’aventure et d’action, c’est ce qu’il se fait de mieux en ce moment. Death, c’est le nom de notre personnage, n’a de but que de venger son frère, Guerre. Tout un programme loin des champs de coquelicots et de la poésie lyrique. Si l’esprit de la destruction vous est important, vous devriez vous entendre avec Death.

Notre test

Sleeping Dogs

Dans Sleeping Dogs, la délicatesse est mise de côté. Au milieu d’une foule asiatique, on se risque dans une mission d’espionnage au sein de la pègre chinoise. Accessoirement on y casse quelques bras et jambes en échange de quelques informations. Ou alors parce que se passant a traversé au rouge. On ne sait plus trop.

Notre test

Dark Souls Edition Prepare To Die

Là on ne rigole plus. Les combats sans concentration et la facilité sont à oublier dans Dark Souls : chaque coup d’épée donné est important et il faut être attentif à tout moment où la mort nous emporte en moins de temps qu’il n’en faut à Activision pour dégainer un nouveau Call of Duty. Vous êtes prévenus.

 

La rentrée, c’est pour les rêveurs

 

Le cliché veut que l’on rentre chez soi et que l’on se défoule sur le multijoueur de Battlefield 3. Sauf que pour beaucoup, on préfère les expériences uniques, celles qui se focalisent sur l’univers et les sensations procurées plus que sur le gameplay. Parce qu’on aime à s’évader grâce à ces jeux plutôt que par la drogue. Et ça, c’est plutôt bien.

Papo & Yo

Un père alcoolique qui terrorise et frappe son enfant. Cet enfant qui devient adulte et créé son studio pour développer un jeu sur ce qu’il a vécu. Certes, ce résumé ressemble plus à une description d’un épisode de Confessions Intimes qu’à un jeu vidéo, sauf qu’il s’agit bien de Papo & Yo et que c’est sorti durant l’été sur le Playstation Network.

Little Big Planet Vita

En terme de rêves, Little Big Planet nous en a déjà vendu des millions avec sa communauté à la chaine qui passe son temps devant l’outil de création de niveaux. Cette arrivée sur Playstation Vita va permettre à la console de nous donner de l’espoir quant à sa réussite. Et l’espoir ça permet de rêver. Comme ça, la boucle est bouclée.

Disponible le 19 septembre 2012

Guild Wars 2

Guild Wars 2 c’est du rêve en barre. L’univers hallucinant de cohésion et de profondeur nous embarque de longues heures durant hors de la réalité. Jusqu’au petit matin quand on doit se rendre à son travail ou aller en cours. Moi aussi je veux mon Asura chez moi et un Charr pour garder ma maison en mon absence.

Notre test

 

La rentrée, c’est pour les chasseurs

 

A l’instar de nos amis de l’autre côté de l’Atlantique, on se sent parfois plus en sécurité un AK-47 à la main. Ou alors avec un fusil de sniper. Sait-on jamais. D’ailleurs, j’ai opté personnellement pour un lance-flamme sous mon lit, ça a le mérité d’au moins être spectaculaire à défaut d’être précis. En parlant de précision, j’ai prévu de me ré-entrainer (attention le jeux vidéo c’est mal) avec notre sélection pour être paré en cas d’attaque.

Counter-Strike : Global Offensive

Au royaume des bourrins, le plus ancien est roi. Counter-Strike revient dans une nouvelle version, plus liftée que jamais dans laquelle s’opposent éternellement les terroristes et leurs bourreaux. ou inversement. La communauté râle sur les optimisations et les avancées, mais il n’empêche qu’elle joue. Beaucoup même.

Borderlands 2

Tirer nos munitions sans compter dans le corps de nos ennemis tout seul c’est agréable, les exécuter à deux c’est jouissif. Pourquoi se couper d’un tel plaisir ? Borderlands 2 vient renforcer nos liens dans une pluie de combats distrayants et superbes. Nous on a en tout cas beaucoup aimer lors de nos premiers essais.

Disponible le 21 septembre 2012

Dishonored

On connait depuis 2007 la lame des Assassin, on va connaitre dorénavant les pouvoirs d’un tueur vengeur avec Dishonored. La toute puissance de notre héros lui donne une classe infinie dans un univers qui nous attire de plus en plus. On s’avance peut être, mais ce sera surement un des jeux les plus marquant de cette année 2012.

Disponible le 12 octobre 2012