On rêve depuis quelques mois de voir Valve se lancer dans le marché des consoles, tout du moins du hardware. Après moults démentis, la firme a fait en grand pas en avant avec une offre d’emploi sur ses forums officiels pour un designer industriel.


La description de l’offre est une analyse du marché selon Valve, sur le peu d’avancements et le lent développement des alternatives de jeu. Sans énoncé quelque projet que ce soit, l’entreprise affirme ses envies de se lancer dans une réflexion soutenue sur le hardware. Cela ne fait pour le moment que confirmer la tendance qui ressortait des rumeurs : Valve réfléchit à son évolution, et pourquoi pas imaginer un futur plus ambitieux pour le service Steam qui a révolutionné le jeu vidéo sur PC ? En même temps, avec cette réussite, comment ne pas espérer se tailler une part plus grande dans l’industrie ?

Valve est traditionnellement une société du logiciel. Les plates-formes ouvertes comme le PC et le Mac sont importantes pour nous, puisqu’elles offrent à nos partenaires comme à nous-mêmes une relation solide et directe avec nos consommateurs. Nous sommes pourtant frustrés par le manque d’innovation dans le domaine du matériel informatique, alors nous nous lançons. Même la base de l’interface, le clavier et la souris, n’a pas vraiment changé d’une manière significative au cours des ans. Il y a un véritable vide sur le marché, et les opportunités de créer des expériences utilisateur attractives sont négligées.

Si Steambox il y a, elle prendra en tout cas son temps. Valve n’est pas du genre à se précipiter, demandez à Team Fortress 2 et Half-Life 3. Et nous pour le moment, on fantasme.