Là-bas, à Boston, ils appellent ça le Freedom Trail. Un parcours des sites et édifices liés à cette Guerre d’Indépendance américaine (1775-1783) qui sert de toile de fond à Assassin’s Creed 3.
Baptiste s’est rendu sur place et vous livre son carnet de voyage.

Sommaire
Page 1 : King’s Chapel
Page 2 : Old State House
Page 3 : Granary Burying Ground
Page 4 : Bunker Hill Monument
Page 5 : Paul Revere House

Un concept art d’une ruelle de Boston.

King’s Chapel

A la base, il s’agit d’une commande du roi James II d’Angleterre, histoire d’assurer l’assise de la foi anglicane – pour faire court, un mix entre le catholicisme et l’église réformée – sur le sol américain. Mais par-delà l’aspect religieux, la King’s Chapel se signale surtout par sa bizarrerie architecturale : lorsqu’on s’en rapproche, on a tôt fait de s’apercevoir que les piliers qui soutiennent sa structure ont quelque chose d’anormal. Et pour cause : ils sont tout en bois ! Vestiges d’une époque lointaine où les Américains étaient en dèche de thune pour se payer des matériaux dignes de ce nom…

King’s Chapel aujourd’hui…

… Et dans le jeu !

Pages :
12345

Old State House

L’un des plus vieux bâtiments de la ville, et, accessoirement, l’un des squats principaux des Anglais pendant la Révolution. Pendant longtemps, la Old State House pouvait s’enorgueillir du titre de plus haut édifice de la cité… Jusqu’à ce que des constructions s’érigent ici et là au fil des siècles pour la toiser finalement de quelques bonnes dizaines de mètres. Mais pas de quoi céder à un quelconque complexe d’infériorité : parce que, je ne sais pas ce que vous en pensez, mais je trouve que cette bonne vieille State House reste vachement plus classe que le building tout fadasse qui la surplombe.

On compare le bâtiment aujourd’hui avec le modèle dans le jeu.

On retrouve la Old State House dans la Boston de l’époque.

Pages :
12345

Granary Burying Ground

On vous l’accorde, un cimetière, c’est pas très glamour. Mais impossible de rester de marbre au vu de ces stèles érigées à la mémoire des principaux acteurs de la Révolution : Paul Revere, Samuel Adams, John Hancock… Détail macabre et néanmoins croustillant : peu après l’enterrement de ce dernier, des pillards ont profané sa tombe pour le détrousser des bijoux qui reposaient avec sa sépulture. Et depuis le mystère est demeuré entier : pas plus que le butin, les auteurs du forfait n’ont jamais été retrouvés.

Les pierres tombales témoignent des nombreuses vies sacrifiées pour l’indépendance américaine.

Pages :
12345

Bunker Hill Monument

Un torrent d’émotion submerge ton cœur à la découverte de cette obélisque exhaussée à la mémoire des morts de la triste entre-tuerie de Bunker Hill. D’un côté, les troupes révolutionnaires. De l’autre, les forces britanniques. Et même si ces dernières l’emportèrent au prix d’immenses pertes, l’issue de la bataille fédéra pour de bon une nation déterminée à déclarer son Indépendance. Pour l’anecdote, l’obélisque offre un panorama imprenable sur Boston à condition d’avoir la condition physique pour gravir ses 294 marches en colimaçon. Pas si simple. On en veut pour preuve cet interphone placé à mi-parcours pour appeler à l’aide en cas de besoin.

Le monument commémoratif de la bataille de Bunker Hill.

La bataille de Bunker Hill dans Assassin’s Creed.

Un concept art de la bataille de Bunker Hill.

Pages :
12345

Paul Revere’s House

Serait-ce dû à l’épure de son architecture ? A ses airs de bicoque ? Toujours est-il que la baraque de Paul Revere, héros de la révolution américaine que Connor rencontre lors de son arrivée à Boston, se révèle être mon plus gros coup de cœur de ce Freedom Trail. Qu’un héros de l’Indépendance américaine ait vécu dans une si petite maison a quelque chose d’assez fascinant, non ? Et encore : le second étage ne fut bâti que bien des années après son décès, pour héberger une fabrique de cigares clandestine où s’agglutinaient une quarantaine d’ouvriers en toute illégalité.

La maison de Paul Revere.

… Et dans le jeu !

Dans AC 3, Paul Revere rencontre Connor dans les rues de Boston.

Pages :
12345