Alors oui, le jeu vidéo peut user de sa culture pour influencer des modes. Mais il faut savoir utiliser cette influence à bon escient et ne pas se lancer dans des envies vestimentaires hideuses. Comme cette robe Gameboy.


Dès le mardi matin, m’offrir visuellement une robe de cette qualité esthétique, c’est me vouloir du mal. J’ai les yeux qui pleure des larmes de sang. Malgré le très joli mannequin de la photo, difficile de trouver agréable à l’oeil cette robe. Ou alors c’est simplement moi qui délire.