Ils voulaient réaliser un court-métrage amateur, mais ils ont oublié de prévenir le gardien de l’école.

Ces étudiants chinois en art de l’université de Nanjing avaient pourtant tout prévu : du faux sang, des armes factices et des prothèses. le tournage de nuit dans les locaux de l’université s’annonçait donc sous les meilleurs auspices, à un détail près.
Aux alentours de 21h30, le gardien de nuit s’est retrouvé ébahi devant le spectacle qui s’offrait à ses yeux. Alors qu’il était monté au quatrième étage suite à une série de bruits suspects, il s’est retrouvé assailli par le bruit d’armes à feu et la vision de membres humains couverts de sang à sa sortie de l’ascenseur.

Une fois l’alarme incendie déclenchée, l’homme a alors appelé la police, à laquelle il a expliqué qu’une fusillade était en train d’avoir lieu dans les locaux. Toutefois, les forces de l’ordre n’ont trouvées en débarquant dans le bâtiment qu’un groupe d’étudiants terrifiés.
Heureusement, l’école s’est montrée très compréhensive et les étudiants s’en sont sortis avec un avertissement de la part de la police. Celle-ci leur a recommandé de prévenir l’école si jamais il leur venait à l’idée de tourner d’autres films impliquant de grandes quantités de sang…