Contrairement aux autres consoles de salon de Nintendo, la Wii U sera vendu à perte à sa sortie.

La volonté de rendre la Wii U accessible au plus grand nombre ne permettra pas à Nintendo de gagner de l’argent dès le début de sa commercialisation, une première depuis trente ans. Le PDG Satoru Iwata a indiqué que cela aurait un impact conséquent sur les profits du groupe, bien qu’il espère un retour sur investissement d’ici un an.

Heureusement, la bonne santé de la 3DS, qui est de nouveau rentable, permettra de contrebalancer quelque peu ces pertes, mais les investisseurs sont avertis : il ne faut pas s’attendre à des résultats « à la Nintendo » dans les prochains rapports financiers.

La vente à perte nous amène cependant à nous interroger sur les raisons qu’à Nintendo de prévoir peu de consoles au lancement de la Wii U. La firme rapporte en effet que le Royaume-Uni ne disposera que d’un stock de 25 000 Wii U à son lancement, ce qui ne suffirait même pas à satisfaire les pré-commandes !

La Wii U n’aura que peu de stock, et ce dès le lancement. Nous fourniront cependant nos revendeurs de manière régulière de manière à satisfaire la demande liée à la période de Noël.

Suite aux récentes polémiques concernant le travail d’enfants dans les usines responsables de la fabrication de la Wii U, il se pourrait bien que ces prévisions soient un peu trop optimistes… il est fort possible que nous assistions à un phénomène de rupture épisodique au cours des mois qui suivent.