Que répondre à Electronic Arts lorsqu’il vous demande d’ajouter du contenu plus « adulte » au jeu que vous êtes en train de développer, sans se soucier le moins du monde de cohérence ?

Alors que son studio – Spicy Horse – travaillait sur le développement d’Alice: Madness Returns, American McGee a du répondre à une demande plutôt délicate d’Electronic Arts. L’éditeur souhaitait qu’il ajoute des éléments plutôt destinés à un public adulte. Il raconte l’anecdote sur sa page Facebook (plus accessible pour le moment, rapporté à par Kotaku et d’autres sites américain).

Ils voulaient plus de violence, plus de gore, plus de sexe, plus d’horreur et de « trucs » offensant. Je pense qu’ils voulaient quelque chose comme Dante’s [Inferno, ndlr] rencontre Alice.

La réponse d’American McGee a été plutôt explicite. Après qu’il ait menacé de faire apparaître le « M-snail » dans la cinématique d’introduction du jeu, il semblerait que les employés d’EA aient cessé d’insister.

Attention les yeux, c’est surtout très laid et vulgaire.