Dans la version de The Legend of Zelda : Windwaker de Mike Hoye, Link est une fille. Développeur et papa d’une petite Maya, l’homme a décidé que sa petite ne grandirait pas en croyant que les filles ne peuvent pas elles aussi être le héros de l’histoire.

Il a donc patché l’image disque du jeu et remplacé toutes les marques du masculin par du féminin, lorsque Link est concerné. Il a aussi remplacé les terme « my lad » et « master » par « milady » et « swordsman » par « swordmain ».

Pour les parents geeks qui voudraient faire la même chose, il explique sur son blog comment il s’y est pris.