Le studio derrière Goldeneye 007 Reloaded et 007 Legends réduit drastiquement sa taille.

Bien que 007 Legends soit un véritable naufrage, il n’est jamais heureux d’apprendre ce genre de nouvelles : le studio Eurocom sera réduit à 50 personnes aujourd’hui même, comme l’explique le directeur du studio Hugh Binns.

Nous avons fait en sorte de sauvegarder le maximum d’emplois, mais la demande déclinante pour les jeux sur console ne nous laisse pas le choix. Nous n’avons retenu que cinquante employés qui se concentreront désormais sur les jeux mobiles.

La majorité des employés d’Eurocom a donc été remerciée, un bouleversement pour la compagnie qui en comptait plusieurs centaines depuis sa fondation en 1988.