La Nouvelle Maison du Style décline sur 3DS le concept qui avait fait le succès de La Maison du Style sur DS : de la mode de la vraie vie, de la gestion, et des réponses existentielles aux questions des filles : quelle jupe avec mon petit haut girly ? Puis-je associer une robe ethnique en laine de chanvre et des baskets acidulées ? (NON !). Et cette année, on nous annonce que les nombreux garçons qui avaient joué au premier ont été pris en compte dans ce second jeu de fringues. La rédaction du Journal du Gamer s’est plongé dans ce jeu afin de savoir non pas s’il est un bon jeu de mode et de gestion pour les filles – il l’est – mais plutôt s’il peut présenter un quelconque intérêt pour un public masculin et gamer.

Conseiller ses copines en matière de fringues ça peut avoir ses avantages…



1.Je ne comprends rien à la mode.

Dans la Maison du Style, on apprend justement à habiller des minettes fines comme des fils de fer. A la tête d’une boutique de vêtement, vous devrez choisir l’ambiance du lieu, gérer votre stock, conseiller les clients… Autant d’activités qui n’ont pas pour but de développer votre commerce ou de vous enrichir, mais de développer votre sens de la mode. Assembler des couleurs, différencier les styles principaux (plutôt classique, sportif, nature…) n’auront plus de secret pour vous, pour peux que vous vous preniez au jeu. Pour ce qui est de l’aspect compétition qui manque souvent aux jeux dits « pour filles », les concours de mode vous permettent de vous mesurer à d’autres stylistes en soumettant vos tenues à un jury. La fonction Streetpass de la 3DS vous permet d’échanger vos personnages avec les autres joueurs qui viendront vous rendre visite dans votre boutique, quant à la 3D, elle apporte un peu de profondeur mais vous la désactiverez bien vite pour mieux profiter du jeu.

2. Je ne comprends rien aux filles.

Difficile parfois de comprendre les centres d’intérêt des filles, ces créatures qui font de points de détail des problèmes majeurs. Avec la Nouvelle Maison du Style, vous pensez que vous allez enfin découvrir ce que veulent les femmes en répondant à leurs requêtes vestimentaires. Raté ! Si les nombreuses clientes vous racontent systématiquement leur vie avant de réclamer une nouvelle tenue branchée, leurs préoccupations très superficielles ne vous apprendront rien sur la psyché féminine. Pire, le jeu vous ment éhontément sur la réalité des rapports entre filles dans le monde de la mode. Non, on ne s’extasie pas lorsqu’une nouvelle rivale nettement plus douée que nous décroche le poste de gérante du magasin dans lequel on a trimé pendant des années.

3. Je ne sais pas comment m’habiller.
Dans la Nouvelle Maison du Style, on peut conseiller et looker des garçons. Mais de l’aveu même du producteur du jeu, Hitoshi Yamagami, les vêtements disponibles sont ceux que les filles aimeraient voir leurs petits copains porter, pas ceux qu’ils aimeraient eux-même porter. Les looks très dandy et parfois franchement efféminés des personnages risquent de faire l’effet d’une douche froide à certains. Mais voyez le bon côté des choses, après avoir joué à la Nouvelle Maison du Style vous ne vous ferez plus d’illusion sur les desseins de votre copine lorsqu’elle vous trainera dans une boutique pour acheter un pull basique…

Le gilet rose et le nœud pap, un combo fatal.


4. Je ne sais jamais où emmener ma petite amie.

Le parc, le café (mais attention, mignon le café) ou le défilé de mode, La Nouvelle Maison du Style vous offre quelques idées de destinations « de base » où emmener votre petite amie. La carte de la ville vous permet à tout moment de la journée de sélectionner une destination qui déclenchera une activité : discuter avec un personnage, changer de coupe de cheveux, étoffer votre offre de vêtements… Les rebondissements mièvres du scénario prétexte servent surtout à vous présenter de nouvelles fonctionnalités. Dans la vraie vie, il va falloir se montrer un tout petit peu plus imaginatif.


5. Elle ne range jamais son dressing.

La base de La Maison du Style, c’est la gestion du stock ! Votre boutique a une capacité de stockage limité, qui ne vous autorise qu’à choisir le nécessaire afin d’offrir aux clientes un choix varié de pièces différentes mais qui doit rester cohérent. C’est exactement la problématique à laquelle se retrouve confrontée toute personne qui aime et achète des vêtement, quel que soit son sexe. Le jeu constitue donc un excellent entrainement à cet exercice délicat qui consiste à choisir des vêtements utiles, que vous n’avez pas déjà en triple et qui vont aller avec le reste de votre garde-robe. Un problème risque quand même de se présenter lorsque votre moitié aura débloqué les 500 espaces de stockages disponibles de la boutique, une transformation que votre 40 m² ne supportera jamais.

Oh la jolie petite chemise léopard moulante !

6. Elle dépense trop en vêtements.
Un autre bon point de La Nouvelle Maison du Style, plusieurs marques aux gammes de prix variés sont représentées. La Maison du Style nous montre qu’en pratique, il n’est pas toujours nécessaire de dépenser énormément d’argent pour se constituer un look parfait. Daphné Burki, cette grande philosophe de la mode explique d’ailleurs que ce qui compte le plus, c’est la silhouette et pas le prix du vêtement. Si vous ne savez pas de qui il s’agit, cet article est vraiment, mais alors vraiment, fait pour vous.

8. J’ai toujours rêvé d’être un styliste reconnu.

Oui, mais non. Dans La Nouvelle Maison du Style, vous êtes UNE styliste reconnue, c’est à prendre ou à laisser. Les personnages masculins modélisés affichent de toute façon moins de détails et d’éléments de personnalisation que les femmes. Reste que c’est peut-être un premier pas vers un jeu vidéo de mode vraiment unisexe, quelque chose de vraiment, mais alors vraiment moderne. Pour La Maison du Style 3, s’il vous plait les développeurs, permettez aux garçons d’incarner eux aussi un alter-égo sous alimenté mais stylé !

En résumé : La Nouvelle Maison du Style, s’adresse clairement aux filles. Si la mode ne vous intéresse pas, inutile de vous infliger des heures de shopping virtuel (il y a quand même 32 000 vêtements à débloquer et assembler !). Si en revanche elle vous intéresse, la présence de modèles masculins dans ce qui est probablement le meilleur jeu du genre pourrait vous attirer. à condition bien sûr que vous soyez sensible aux styles quand même très spéciaux des marques masculines et même dans ce cas, vous pourriez être frustré de ne pas incarner un homme.