Cette nouvelle prise en main avec Tomb Raider s’est décidément faite attendre. Si nous ne reviendrons pas sur le tout début du jeu, déjà vu à la GamesCom, ce qui se passe après l’établissement du premier feu de camp se montre tout aussi intéressant.

Tomb-Raider-Preview_5

Arc en main, on se déplace parmi les ruines d’un ancien village à l’affût de tout bruit qui pourrait révéler une présence ennemie. Il vaut mieux ne pas laisser la beauté des environnements semi-ouverts nous charmer trop longtemps, sous peine de se faire repérer par le peuple de l’île. Tomb Raider présente en effet un côté infiltration assez marqué lors de certaines passages, bien que cette dernière ne soit jamais nécessaire.

Il serait cependant dommage de se passer à côté de ces phases originales qui diffèrent de la concurrence : il s’agit ici d’éliminer un maximum d’ennemis silencieusement tout en progressant rapidement, sous peine de se retrouver pris sous les tirs nourris faits de flèches et de cocktails molotov.

Tomb-Raider-Preview_2

Une fois l’alerte déclenchée, il sera tout de même possible de s’en sortir : en utilisant l’agilité de Lara pour se déplacer de couverture en couverture tout en tirant sur les lanternes éclairant les bâtiments afin de brûler les ennemis, les affrontements ne dervaient pas poser trop de soucis. Particulièrement denses, ils ne mettent cependant jamais en scène plus de quelques ennemis, ce qui évite de transformer le jeu en Gears of War-like.

Entre deux rencontres avec les insulaires hostiles, Lara devra chasser, explorer, grimper, toutes ces activités évoluant au fur et à mesure de la progression dans l’histoire. Cette dernière est intégrée de façon dynamique à l’aventure, les cinématiques émaillées de QTE prenant le relais de l’action de manière très souple.
Les dialogues entre les différents personnages rencontrés et les nombreux monologues de Lara renforcent également l’ambiance angoissante de l’île, dont les mystères n’ont rien à envier à ceux de Lost.

La progression psychologique de Lara est également palpable tout au long de l’avancée dans le jeu, ses capacités évoluant en même temps que sa personnalité. L’apprentissage de la chasse vous apprendra ainsi à tuer tout en débloquant les améliorations liées, disponible auprès des feux de camp.

Après avoir subi les épreuves que nous impose ce milieu hostile qu’est l’île, les pauses auprès des feux sont tout autant l’occasion d’améliorer nos armes à l’aide des matériaux ramassés en route que de rendre Lara plus forte, les choix étant parfois cornéliens.
Rendre la jeune femme plus efficace au corps-à-corps ou augmenter sa résistance aux chutes ? Quel que soit l’option choisie, l’autre vous fera défaut à un moment ou un autre…

Les premières heures de jeu sur Tomb Raider se révèlent aussi passionnantes que ce que les bandes-annonces nous le laissaient croire. Crystal Dynamics parvient à raconter l’évolution d’un personnage sans tomber dans les clichés habituels du genre, ce qui est assez rare pour être souligné. Environnements magnifiques, épreuves marquantes et nombreuses questions, il ne manque rien au jeu pour devenir l’un des blockbusters de début 2013.