Satoru Iwata, le PDG de Nintendo, a déclaré que la firme n’avait pas exclu la possibilité de sortir des titres sous forme de free-to-play.

original

Bien que le passage au modèle gratuit ne soit pas envisagé pour des franchises déjà existantes, il pourrait bien être employé afin de lancer efficacement des titres sans public cible défini.

Nous somme désormais capables de gérer la distribution numérique et les micro-transactions, qui font partie des nouveaux moyens d’obtenir de l’argent en vendant des jeux. Pour des titres inconnus du public, nous pourrions tout à fait embrasser ce modèle économique.

Nous n’aurons donc pas à affronter un Pokémon où les petites bêtes seraient vendues à prix d’or dans les boutiques du jeu ou un Mario avec certains bonus disponibles chez Toad en échange de monnaie sonnante et trébuchante.
Nintendo planche peut-être malgré tout sur des titres adaptés à ce type de transactions, qui pourrait fort bien s’appliquer à des jeux comme Animal Crossing.