Blizzard assurera une conférence sur le thème du photoréalisme lors de la Games Developer Convention de mars prochain.

capture

Dirigée par Jorge Jimenez, responsable de la recherche sur les graphismes chez Activision-Blizzard, la conférence sera l’occasion d’examiner les techniques employées par les studios pour rendre un jeu aussi réalistes que possible : capture de mouvements, anti-aliasing, rendu du regard…

Sera également abordé le sujet de l’implémentation de ces techniques dans les jeux actuels, la question de la puissance nécessaire pour atteindre le plus haut niveau de réalisme étant une question non négligeable. Le syndrome de la vallée dérangeante, qui pose problème à de nombreux développeurs, fera également l’objet de discussions.

Définie par Masahiro Mori dans les années 70, la vallée dérangeante est une théorie selon laquelle plus un robot (ou un personnage dirigée par une IA) ressemble à un humain, plus ses défauts de comportement sont visibles et dérangeants. Un sujet plus que jamais d’actualité à l’heure où les graphismes se veulent de plus en plus poussés.