Samedi 26 janvier 2013, Tim Schafer a rasé sa barbe. En direct. Un grand moment de « vidéoludisme » que n’auront pas manqué de relayer et commenter nombre de journalistes talentueux. Pour lui rendre hommage, le Journal du Gamer a élu, parmi une sélection drastique, les 5 barbes les plus emblématiques du Jeu Vidéo. Du poil, de l’homme viril, de l’amour. Journalisme total.

5. Le négligé sexy // Ezio Auditore // Assassin’s Creed Revelations


Assassins_Creed_Revelations_Ezio_Auditore

Pour sa dernière aventure avant la retraite dans Assassin’s Creed : Revelations, Ezio Auditore da Firenze se laisse pousser une barbe négligée de vieux beau. Rep a sa les Take That ! En un mot : Ca-non.

4. La paillasse crado-diabolique // Bitores Mendez // Resident Evil 4


bitores-mendez

Si le fanatique « zombie-phile » Bitores Mendez prétend qu’il se moque des apparences, son look de prêcheur de l’apocalypse ne doit pourtant rien au hasard. Il a tenté la barbe longue pour se donner un air de grand-père sympathique. Raspoutine avait eu la même idée.

3. Le contrasté technicolor // Ganondorf // The Legend of Zelda : Twilight Princess


ganondorf

Il n’a peur de rien, et surtout pas du contraste « carnation verte-poils orange », le vil Ganondorf. L’ennemi juré de Link milite pour un style décomplexé, mêlant bijou de front et plaques d’armure. GQ, le mag de référence des hommes coquets (et riches), conseille de ne pas paniquer en cas de barbe rousse. C’est noté.

2. Le poil qui pique de la Toundra // Zangief // Saga Street Fighter


zangief-barbe

Barbu, poilu, torse nu, Zangief assume sa pilosité et son slip de compet’ depuis maintenant 22 ans. Souvent, trop souvent imité, jamais égalé.

1. L’ultime Beubar (avec un grand B) // LeChuck // Saga Monkey Island


lechuck-mi5
lechuck-monkey-island2lechuck-monkey-island3

Il n’a pas une, mais des barbes qu’il exhibe fièrement à chaque nouvel épisode de Monkey Island. LeChuck, c’est toute l’élégance pirate : lustrée et bouclée, enflammée, zombifiée… La barbe total-look, quoi. En plus, la boucle est bouclée, puisque le tout jeune Tim Schafer s’était fait connaître en écrivant les dialogues de Monkey Island !