Suite à l’échec commercial et critique de Medal of Honor : Warfighter, Electronic Arts a décidé de laisser la licence de côté.

Medal-of-Honor

L’éditeur s’est montré formel : la baisse des profits constatée sur l’année 2013 est en grande partie liée à l’échec de Medal of Honor : Warfighter. La licence est donc retirée du cycle de jeu, l’éditeur préférant se concentrer sur ses licences porteuses : Battlefield et FIFA.

Ces deux séries font en effet l’objet d’un investissement important d’EA qui fourbit ses armes en vue de l’arrivée des prochaines consoles. Un jeu Battlefield est d’ailleurs prévu pour l’année prochaine, bien qu’on ne sache pas s’il s’agit de Battlefield 4 ou de Bad Company 3.

L’éditeur précise également qu’Origin compte désormais 29 millions d’utilisateurs, un succès notamment dû aux ventes des titres cités plus hauts.