Le directeur financier de la chaîne de boutique Gamestop, Rob Lloyd, affirme qu’environ 60% de ses clients bouderont les nouvelles consoles si elles bloquent les jeux d’occasion.

C’est lors d’une conférence sur les nouvelles technologies et internet organisée par Goldman Sachs que Rob Lloyd a pris la parole, lançant un avertissement aux constructeurs de console Microsoft et Sony :

Nos clients veulent pouvoir jouer à des jeux d’occasion, ils veulent la portabilité des jeux, ils veulent des supports physiques. Et les priver de ces fonctionnalités serait pour eux une raison considérable de ne pas acheter de nouvelles consoles. (…) Je crois que 60% de nos clients ont déclaré qu’ils n’achèteraient pas de nouvelles consoles [si elles bloquent les jeux d'occasion].

L’action en bourse de Gamestop avait sensiblement baissé début février, suite à la publication de fuites concernant un possible enregistrement obligatoire des jeux sur Xbox 720. Des clés d’activation semblables à celles que l’on doit entrer à l’installation d’un jeu PC protègeraient la console du marché de l’occasion. Une rumeur que Microsoft n’a pas démenti.