Le fossé entre les jeux mobile et les jeux console se réduit à vitesse grand V et Real Racing 3, annoncé comme le plus beau jeu à venir sur mobile et tablette, ne faillit pas à sa réputation.

Gran Turismo. Voilà le jeu auquel on pense en premier quand on pose la première fois les mains sur Real Racing 3. Et si ça ne vous vient pas immédiatement à l’esprit, le producteur du jeu, Michael de Graaf, saura vous le rappeler. Visuellement, le moteur propriétaire du studio australien envoie le petit bois. Et dans la version sur laquelle on a piloté, on n’a noté aucun problème de clipping comme ont pu s’en plaindre certains confrères. Hormis les environnements (réalistes) qui manquaient un peu de vie, tout est un petit bonheur pour les yeux : la modélisation des voitures est impeccable, les effets d’ombre et de lumière assez hallucinants pour un jeu mobile.

Version iPhone 5

Version iPhone 5

La technologie et les optimisations aidant, Real Racing 3 se rapproche également des jeux de courses console au niveau du contenu, avec des compétitions au plus près de la réalité : 22 pilotes pourront prendre la ligne de départ. Les bolides subissent maintenant des dommages en course, ce qui va altérer les performances et modifier le comportement de la voiture. La prise en main est quasi immédiate. Le jeu propose 7 configurations de contrôles, du modèle gyroscopique au pilotage tactile en passant par les boutons. Question sensations, nous étions plutôt du côté de l’arcade dans notre session ; quand l’aide (importante) au freinage est activée, il s’agit surtout de se concentrer sur les trajectoires.

Version iPhone 5

Version iPhone 5

Quelques mots pour terminer sur le modèle économique. Real Racing 3 adopte un modèle « freemium » un peu hybride. A chaque course, vous accumulez des points ; avec ces points vous débloquez des voitures (et donc des courses), vous les réparez ou les améliorez (moteur, frein, transmission…). Il est ainsi possible de TOUT débloquer gratuitement… mais il y a un bémol (il y a toujours un bémol) : certaines actions, comme faire le plein ou réparer sa voiture, prennent du temps. Il ne sera donc pas possible d’enchainer 15 courses à la suite… à moins de dépenser du vrai argent, pour le coup. Sortie prévue : le 28 février.