À l’université Duke aux États-Unis, on pose la manette et on se branche des électrodes sur le crâne pour jouer à Pong. Uniquement par la force de l’esprit.

spoon-neo

Vous n’avez jamais rêvé de pouvoir vous débarrasser de la contrainte du périphérique pour contrôler vos jeux vidéo ? Les chercheurs de l’université de Duke ont créé un prototype pour jouer à Pong rien qu’avec la force de la pensée.

Sans effectuer aucun mouvement, les testeurs du dispositif arrivent ainsi à déplacer la raquette de haut en bas et même, avec un peu d’entrainement, à la contrôler avec beaucoup d’aisance. Les étudiants, après avoir essayé le prototype, témoignent leur enthousiasme.

Je pense que c’est le truc le plus cool jamais créé. J’ai juste besoin d’y penser, et hop, la barre monte.

C’était si amusant ! Oh mon dieu, je n’ai jamais fait quelque chose comme ça avant !

Évidemment, on imagine les applications possibles pour le jeu vidéo, mais au-delà de ça, les applications médicales pourront permettre à des paralysés de remarcher un jour. Ou à des amputés de faire fonctionner un bras artificiel.

Encore plus fort, le Dr David Schwarz, docteur à l’université Duke et auteur de ces travaux, a déjà travaillé en 2011 sur des singes qui se révélaient capables de contrôler un curseur à l’écran et de ressentir les textures grâce à des signaux envoyés directement à son cerveau. Pas mal.

En attendant que les prochains jeux contrôlés directement par notre cerveau arrivent sur PS5 et Xbox 4, les Japonais proposent déjà dans le commerce des oreilles équipées d’électrodes permettant de les bouger par la pensée. C’est moins fun que d’envoyer des hadokens par sa seule volonté, mais c’est plus mignon.