Nous sommes arrivés à une conclusion très intéressante suite à ce qu’il s’est passé ce matin au Paris Games Week, lorsque des hordes de « fans » de Call of Duty se sont massées devant les portes du Parc des expositions.

 

Chers émeutiers, voici les conclusions de notre analyse très poussée et très sérieuse :

Vous êtes stupides.

Et je pense que tous les internets se joignent à nous pour confirmer que vous êtes des ânes qui font passer les joueurs pour des idiots irresponsables.

 

 

 

 

 

 

 

Pour ceux qui n’ont pas suivi ce qu’il s’est passé cette nuit et ce matin, sachez qu’Activision a promis de donner une édition prestige de Call of Duty: Ghosts pour les 500 premiers à se présenter au stand du jeu. Après une expérience similaire désastreuse à Milan où le stand Call of Duty a carrément été fermé après sa destruction partielle par le public, la branche française de la communication du jeu avait pris quelques mesures préventives pour éviter les mêmes débordements lors de la Paris Games Week.

Quelle surprise, ça n’a pas suffit ! Ce matin, on dénombrait plus de 2 000 personnes qui se sont amassées devant les portes du parc des expositions de la Porte de Versailles. Certains attendaient même depuis hier soir pour être les premiers. Des violences ont été rapportées. Le service de sécurité du salon a même dû barricader les entrées devant la pression des fans. La police et les pompiers ont été obligés d’intervenir. De nombreuses photos et vidéos sur les réseaux sociaux témoignent des événements.

Bref, bravo à ces « fans » de Call of Duty, bravo à Activision et bravo à l’organisation de la Paris Games Week dont les actions combinées ont su montrer une magnifique image du jeu vidéo.

Bravo. Bravo. Bravo.

SlowClap