À chaque fois, c’est pareil. Nous achetons des jeux auxquels nous ne jouons pas. Découvrez à quel point !

screen_shot_2013-12-06_at_12.24.58_pm.0_cinema_720.0.0_cinema_720.0

Les soldes Steam viennent de se terminer et une grande partie des joueurs PC se sont laissé tenter par des offres alléchantes.

Non ? Alors ce fut surement lors des soldes d’hiver, ou par un des nombreux humble bundle disponibles ici et là. Avec la satisfaction d’un collectionneur, vous regardez paisiblement les dizaines de vignettes que vous avez accumulées dans votre médiathèque. Mais ces vignettes, ce sont bel et bien des jeux ! Et d’après FamousAspect.com, nous n’y jouons pas tant que ça.

pile_batmanbeyond

Le site s’est en effet amusé à calculer de nombreuses caractéristiques de ce qu’il appelle notre « Pile de la honte », c’est-à-dire les jeux que nous avons acheté sans même y toucher. Après avoir rédigé une étude sur un panel de 1400 personnes sur PC, voici les résultats :

79 % aiment le sentiment de « faire une affaire » lorsqu’ils achètent un titre.
– Environ 60 % des jeux achetés le sont en soldes.
– Dans l’année, le joueur moyen achète entre 11 à 25 titres, mais n’a joué/ essayé que 60 % d’entre eux.
30 % des gamers ont une « pile de la honte » qui dépasse les 50 jeux. Ils sont considérés comme des « collectionneurs compulsifs » et n’ont joué qu’à 40 % de leurs achats.
– Le joueur moyen achète un jeu sur cinq à son prix initial.

ku-xlarge

Si je me sens concerné directement, je me dis (naïvement) que j’aide le marché des jeux indépendants !

Comment vous situez-vous par rapport à cette étude ? Êtes-vous un collectionneur compulsif ?

Une erreur dans l'article ? Proposez-nous une correction