Comme pour de nombreux produits informatiques, le prix des jeux vidéo est régi par les lois du marché, et finit par baisser au bout d’un temps. Alors, quand acheter ?

Forthcoming-videogame-crisis

Tout le monde a déjà attendu qu’un jeu baisse pour se le procurer. Et il semblerait que ce phénomène s’accélère avec l’évolution de nos machines. Le site Touslesprix.com a analysé l’évolution des prix depuis le 1er janvier 2013 sur les 9 consoles les plus importantes du secteur afin de savoir s’il existait un timling idéal pour payer ses jeux. Une bonne manière de créer son petit calendrier prévisionnel afin d’économiser un maximum à la fin de l’année.

unnamed

6 mois, un chiffre fatidique

Le premier chiffre intéressant de l’étude concerne la différence de baisse des prix selon la mobilité de la console. Le prix moyen d’un jeu vidéo, le jour de son lancement est de 47€ sur les consoles de salon, et de 31€ sur les consoles portables. Cependant, les titres mobiles baissent nettement moins rapidement, car ils ne perdent que 13,5% de leur valeur en 6 mois, contre 32,7% pour les titres de consoles de salon.

Vous pouvez d’ailleurs constater que la baisse la plus importante concerne la Xbox 360. En effet le prix moyen d’un jeu sur cette plateforme est de 27,80 € après six mois de commercialisation, soit une chute de plus de 36% ! La PS4 n’est d’ailleurs pas très loin (-35,47%) malgré son statut de console next-gen. De leur côté, les jeux Wii et Wii U présentent les plus faibles baisses de prix sur les machines de salon (15,7% pour la première, 28% pour la seconde). Nintendo semble donc être la firme la moins encline à baisser le prix des jeux dans le temps.

Study2

Un marché mobile plus résistant

Les joueurs qui ne veulent pas attendre 6 mois bénéficieront tout de même d’une réduction de 15% du prix global après environ 90 jours (3 mois) après la sortie. Une fois encore, les portables affichent des chiffres moins élevés (-20% pour la PS Vita après 3 mois et -10% pour la 3DS), qui s’expliquent notamment à cause d’un prix initial plus bas.

Study

Des chiffres très intéressants, bien que le marché du PC, principalement dématérialisé, ne soit pas compris dans l’étude. Vous l’aurez compris, l’attente est bel et bien la meilleure amie du porte-monnaie, surtout vu la multiplication des DLC et Season Pass, qui permettent de ressortir des versions « Game of the Year » plus tard dans l’année.

*L’étude a porté sur les jeux vidéo sortis à partir du 1er janvier 2013 (uniquement sur les versions standard. Seuls les prix des produits neufs ont été pris en compte. L’étude ne prend pas en compte d’éventuelles promotions et offres sur le prix. L’étude porte sur l’évolution du prix d’un jeu vidéo sur une amplitude de 6 mois maximum. Merci à Touslesprix.com pour ces informations très utiles.

Et n’oubliez pas, « Patience est mère de vertu » !

Une erreur dans l'article ? Proposez-nous une correction