Chaque année, à Noël, des enfants pleurent. Arrêtez de faire pleurer les enfants et lisez cet anti-guide d’achat.

Liste pourrie

Noël approche et je suis sûr que vous allez trouver des tas et des tas de guides d’achats cadeaux sur le net. Mais comme on ne fait jamais rien comme tout le monde sur le Journal du Gamer, on vous fait le guide des pires erreurs que vous pourriez faire ce Noël. Voici cinq cas pratiques, cinq témoignages authentiques d’après une étude américaine falsifiée, pour vous mettre en garde.

Sonic boom

♦ Laurence, 33 ans et nostalgique, offre Sonic Boom à sa nièce Stéphanie

« Ah ! Je me souviens quand je jouais à la SEGA de mon grand frère, il y avait Sonic et je m’amusais énormément ! Je me dis quand même que c’est une valeur sûre, alors j’ai pris le dernier Sonic pour ma nièce. Je suis contente de voir que les bons jeux d’antan traversent les époques et continuent d’amuser toutes les générations. Peut-être même qu’à son tour, quand elle sera plus grande, elle offrira un jeu Sonic à sa propre nièce ! En tout cas, j’ai hâte de la voir jouer pour constater les progrès qu’a faits Sonic depuis tout ce temps. Vivement le 25 décembre pour que j’en profite un peu moi aussi ! »

Pour rappel, Sonic Boom a un abyssal score de 32 sur Metacritic. Toutefois, si vous pensez que Sonic n’a pas encore assez souffert comme ça, c’est par ici.

Ouya tro

♦ Bruno, 44 ans et trotskiste, offre la OUYA, « la vraie console du peuple », à son fils Corentin

« Moi, je n’ai absolument rien contre le jeu vidéo. Comme dirait notre camarade Jean-Luc, c’est un moyen d’expression comme les autres. Mais hors de question d’offrir la Xbox ou la PlayStation à mon fils. Je ne veux pas qu’il soit corrompu par la logique mercantile qu’il y a derrière toute cette industrie. Et puis j’ai entendu parler de la OUYA, cette console militante qui a été créée par les dons des potentiels acheteurs ! Voilà une console démocratique ! Voilà une vraie belle console pour le peuple, par le peuple ! Et puis j’ai regardé, les jeux avaient l’air très bien. Bon je n’y connais rien je dois bien dire, mais il y avait des jeux en 3D, c’est que c’est moderne, non ? »

Si d’aventure vous voulez quand même faire pleurer un Corentin ce Noël, c’est par ici.

rambo-vide-game

♦ Samuel, 54 ans et troufion à la retraite, offre Rambo The Video Game à John, son fils de 12 ans.

« J’ai vu tous les Rambo au moins dix fois. Sauf le premier, il est vraiment trop chiant. Mais je pense que c’est un vrai exemple à suivre pour la jeunesse. Ça leur inculque le dépassement de soi, la défense du territoire et le sens du sacrifice patriotique. Je suis allé à la Fnac et j’ai vu Rambo en jeu vidéo. Je me suis dit que c’était parfait. J’ai lu à l’arrière de la boîte : « PRÉPAREZ-VOUS POUR L’ULTIME ET AUTHENTIQUE EXPÉRIENCE RAMBO ». Si c’est authentique, c’est parfait. Comme ça, j’aurais même plus besoin de l’emmener dans les bois à 4 heures du matin tous les dimanches pour l’entraîner à ramper dans la boue. En plus, je suis allé sur internet pour m’assurer que c’était un bon jeu, et j’ai vu qu’il avait pris 10/10 sur un site spécialisé. C’est le cadeau parfait ! »

Non ce n’est PAS DU TOUT le cadeau parfait. Même pour un fan de Rambo. Mais si vous voulez vous en rendre compte par la souffrance, c’est par ici.

Mario Kart 8 Wii

♦ François, 66 ans et bien conseillé, offre un jeu Wii U à Martine, sa petite-fille de 11 ans qui possède une Wii

« J’ai entendu dire que le dernier Mario Karting était vraiment très bien. En tout cas, c’est le vendeur du magasin qui me l’a dit. Ces gens-là savent de quoi ils parlent alors que moi je n’y connais rien du tout. Et quand j’ai dit que ma petite avait la Wii, là, ni une, ni deux, le vendeur m’a dit de prendre le jeu. J’ai bien vérifié en plus, j’ai vu des petits jeunes qui jouaient avec les télécommandes blanches de la Wii et pas avec l’espèce de tablette là. On m’a dit que ce n’était pas la Wii, ça. C’est fou d’ailleurs parce que j’ai toujours cru que ça s’appelait une Nintendo. Mais bon, l’important c’est qu’elle soit contente ! »

Evidemment, Mario Kart 8 est en soi un bon jeu. Assurez-vous juste que la personne à qui vous l’offrez possède bien une Wii U. Il y a même des bundles sympas si ce n’est pas le cas.

DIGIMON

♦ Morgane, 39 ans et bien intentionnée, offre le dernier jeu Digimon à Sandra, sa fille de 11 ans qui lui a demandé le dernier jeu Pokémon

« Niveau Pokémon, je n’ai pas honte de le dire, je suis une bille ! Surtout qu’il y en a tellement maintenant. Au début, je suivais un peu quand il n’y avait que Pikachu et Balbuzarre, mais comment voulez-vous que j’y comprenne quelque chose aujourd’hui ? On m’a dit de faire attention avec les Pokémon parce qu’en plus il y a plein de contrefaçons partout et qu’il ne fallait pas acheter le premier truc où il y avait écrit Pokémon dessus. Et comme il me semblait bien avoir lu dans Télérama que les Pokémon c’était uniquement les premiers monstres, je me suis souvenu qu’on m’avait parlé des Digimon et que c’était la suite. Sur ce coup-là, j’ai peu de chances de me tromper ! »

Les jeux Pokémon sont des valeurs sûres chez les petits comme chez les grands. Veillez bien à connaître la version désirée, elles vont toujours par deux (ici et ). Car c’est extrêmement important à cet âge-là, vous savez ?

Une erreur dans l'article ? Proposez-nous une correction