Tim Schafer, créateur notoire du sympathique Psychonauts, et toute son équipe de développement ont accepté de regarder un speedrunner le finir avec pertes et fracas.

psychonauts

Le speedrunner Stephen Kiazyk, a.k.a. SMK, montre à l’équipe de développement du jeu les différents bugs et exploits qui permettent de finir le jeu en 1 h. Au programme des bunny jumps, des ladder cancel, des programmeurs médusés qui disent « mais, je n’ai pas programmé ça ! » et quelques fails, aussi.

J’adorerais voir Miyamoto regarder une run 1 star sur Super Mario 64 pour voir comment il réagit.

> Via Destructoid

Une erreur dans l'article ? Proposez-nous une correction