La rédaction souhaite exercer son droit de réponse concernant ce que d’aucuns appellent déjà le « #RillettesGate ».

CBhDvV-WwAAVkGI

Lâchement caché derrière un Tumblr anonyme remettant en cause notre intégrité journalistique, un ancien rédacteur du Journal du Gamer a dénoncé, je cite : « des manipulateurs » de qui il faut se méfier. Nous réfutons bien évidemment toutes ces allégations.

Depuis toujours, le Journal du Gamer, a cherché à développer une relation de confiance avec son lectorat, toujours plus nombreux d’ailleurs. Nous ne souhaitons pas remettre en cause cette relation que nous chérissons avec vous, les lecteurs, car c’est vous qui nous faites vivre en lisant nos articles que nous voulons de qualité.

L’habillage Repatrey est issu d’un contrat publicitaire que nous avons négocié avec une société qui pense, et à juste titre à notre humble opinion, que les produits qu’ils fabriquent pourraient vous intéresser. Si vous pensez que cette publicité ne vous concerne pas, il vous suffit de ne pas cliquer dessus, ne vous en faites pas, on ne vous en tiendra pas rigueur !

Quant au test de la terrine de canard Repatrey que nous avons publié dans la journée, sachez qu’il coïncidait tout simplement avec la fin de l’embargo que nous avons signé avec ladite société. Le fait que la fin de cet embargo et la mise en place de cette opération spéciale arrivent en même temps est un hasard totalement indépendant de notre volonté.

ss+(2015-04-01+at+05.50.50)

De plus, la note parfaite que nous avons mise à cette terrine est simplement liée au fait que nous avons sincèrement adoré ! Elle est vraiment très bonne et nous vous mettons au défi de la goûter avant de dire que nous avons vendu notre âme ou je ne sais quelles âneries.

Au sujet de cette photo qui semble avoir causé tant de soucis, il s’agit simplement d’une relation professionnelle tout ce qu’il y a de plus normale. Il nous arrive parfois de partager une bonne tartine de rillettes avec des représentants d’autres sociétés. Ça arrive tous les jours et l’argent que vous voyez sur la photo est tout simplement un remboursement d’un précédent repas. Vous voyez ? Rien de bien méchant.

Et maintenant que tout est clair sur ces sujets, la rédaction du Journal du Gamer, demande des excuses publiques de la part du responsable de la rubrique jeu vidéo de Terrine Mensuel pour son billet de blog. Il y a eu un clair manque de respect, et il est triste de voir que ce sont toujours ceux qui réussissent qui se trouvent sous le feu des critiques.

Triste époque. Mais croyez bien, chers lecteurs, et nous vous en faisons le serment, que nous continuerons à parler de jeux vidéo de manière indépendante, et avec la même passion qui nous anime de puis toutes ces années.

Car le jeu vidéo, c’est avant tout une tradition de convivialité. Et nous ferons tout pour que cela reste ainsi.

P.-S. Si vous n’avez pas compris que tout cela n’était qu’un poisson d’avril, c’est que vous devez être un peu anémiés. Vous devriez vous faire une bonne tartine de rillettes ce soir pour vous requinquer.

Une erreur dans l'article ? Proposez-nous une correction