On aime bien la lucidité de Phil Spencer ces derniers mois, qui cible bien les lacunes de la Xbox One. Après avoir donné une conférence E3 solide, Microsoft veut marquer la gamescom de son empreinte. Et peser plus lourdement sur le marché européen, déclare le monsieur.

phil spencer

Phil Spencer s’est épanché à ce sujet dans le dernier numéro du magazine EDGE.

Nous devons faire mieux en Europe. Quand je regarde la situation globale, l’Europe continentale est définitivement une zone sur laquelle nous voulons nous concentrer.

Je suis excité à l’idée d’être à la gamescom début août, tenir une autre conférence dans laquelle on va être capable de présenter des jeux que nous n’avons pas montré à l’E3. D’un point de vue des produits, j’aime où nous en sommes. Je crois que nos équipes font de l’excellent boulot avec les jeux et qu’elles construisent une vraie plateforme pour les gamers.

Réservés pour le salon allemand, Quantum Break, Crackdown et Scalebound seront notamment détaillés à cette occasion (tous les blockbusters présentés à l’E3 seront sûrement remontrés aussi).

Microsoft tiendra sa conférence gamescom le mardi 4 aout dans l’après-midi, quand Sony a choisi de réserver ses annonces pour la Paris Games Week, le 27 octobre.

Source

Une erreur dans l'article ? Proposez-nous une correction