C’est un débat intéressant qui a été lancé par Famitsu et Yosuke Matsuda, le CEO de Square Enix, au sujet du moment où une série peut être considérée par l’industrie comme un succès.

Project Setsuna, annoncé lors du dernier E3

Project Setsuna, annoncé lors du dernier E3

Selon Matsuda donc, il faut au moins 3 épisodes avant que ça puisse être le cas.

Cultiver une nouvelle licence est quelque chose de très important. Il extrêmement difficile d’asseoir une nouvelle licence immédiatement. En jetant un œil au passé dans l’industrie du jeu vidéo, beaucoup de licences ont décollé ou ont été à un tournant avec la sortie de leur troisième volet. Bien entendu, on peut aussi trouver des contre-exemples.

Pour Matsuda, les deux premiers épisodes sont plus sujets à l’expérimentation. Le troisième épisode marquerait en quelque sorte l’accès à la maturité de la licence, en s’appuyant sur ce qui a marché dans les deux premiers épisodes.

Vous avez besoin d’au moins 3 épisodes avant de pouvoir dire si une licence peut être vraiment populaire ou non. Si le troisième volet est un succès, alors c’est que c’est bon.

Si la conférence E3 de Square Enix souffrait de longueurs, l’éditeur a quand même présenté un joli line-up composé de Just Cause 3, FFVII, Kingdom Hearts 3, Hitman ou encore le nouveau Deus Ex, des licences qui résonnent déjà beaucoup dans les couloirs de l’industrie du jeu vidéo.

On attend maintenant de voir ce que vont devenir les petits nouveaux que sont Nier 2 ou Project Setsuna, annoncés lors de la même conférence.

[E3 2015] Le résumé de la conférence Square Enix

Source

Une erreur dans l'article ? Proposez-nous une correction