Après l’annulation brutale de Silent Hills, le réalisateur mexicain a décidé de ne plus jamais revenir dans le monde du jeu vidéo. Il estime être devenu une sorte de porte-malheur.

kojdel

C’est avec une grande déception que les milliers de fans de Silent Hill ont appris l’annulation par Konami du projet ambitieux qui liait Hideo Kojima et Guillermo Del Toro. Une triste nouvelle qui a fait réfléchir le réalisateur de Hellboy ou du très beau Labyrinthe de Pan. Interviewé par ShackNews lors de la dernière Comic-Con, il a expliqué la décision qu’il avait prise avec humour et humilité.

Si je me lance dans un autre jeu vidéo, la troisième guerre mondiale démarrera. […] J’ai déjà montré que j’étais un albatros du jeu vidéo. J’ai rejoint THQ et THQ a fermé. J’ai rejoint Hideo Kojima, Kojima a quitté Konami. J’ai décidé, afin d’éviter de détruire la vie d’autres personnes, que je ne serai plus jamais impliqué dans le jeu vidéo. Sinon, si je rejoins quelqu’un, sa maison va exploser ou quelque chose du genre.(via jv.com)

2856719-2644400-nvfbj9x

Une annonce qui laisse un gout amer dans la bouche, puisqu’aucune de ces décisions ne lui sont imputable, et parce que son style caractéristique aurait pu faire des étincelles dans le jeu vidéo. Il a également déclaré qu’il aimerait retravailler avec Kojima, mais on imagine que ces futurs projets concerneront probablement le cinéma.

C’est bien dommage, si vous voulez mon avis.

Une erreur dans l'article ? Proposez-nous une correction