rocket league

C’est un bénéfice que beaucoup de titres aimeraient revendiquer. Dave Hagewood, fondateur du studio Psyonix, a déclaré au Wall Street Journal que Rocket League leur a rapporté 50 millions de dollars de bénéfice. Pour un titre qui a coûté 2 millions de dollars à produire – ce qui est peu et beaucoup à la fois pour un jeu indépendant – c’est énorme.

Le jeu de foot en voiture dénombre 8 millions de joueurs depuis sa sortie en juillet 2015. Le titre a bénéficié d’un bouche à oreille extrêmement positif de la part des joueurs PS4, dont la plupart ont obtenu le jeu gratuitement par leur abonnement PlayStation Plus. Hagewood n’a pas donné le chiffre exact de personnes ayant bénéficié de l’offre, mais il évoque malgré tout des « millions » de personnes.

Cette stratégie fructueuse a permis à Rocket League de bénéficier d’une exposition extrêmement forte. Le jeu fut, et est toujours, très présent sur Twitch, ce qui a participé à l’engouement généralisé autour du titre. La rentabilité s’est ensuite faite sur les ventes de jeux sur PC, des retardataires sur PS4 et grâce à une politique de DLC fournie.

Le jeu a reçu deux prix aux Game Awards 2015, celui du meilleur jeu indépendant et celui du meilleur jeu de sport/course. Le jeu a également été annoncé sur Xbox One récemment.

Une erreur dans l'article ? Proposez-nous une correction