CS GO poursuites

Ce n’était donc qu’une question de temps. Après l’affaire des sites de paris utilisant des objets de Counter-Strike : Global Offensive qui a éclaté il y a deux semaines, Valve a réagi de la manière la plus simple qui soit en demandant à vingt-trois sites utilisant ce système de fermer sous dix jours sous peine de poursuites judiciaires.

Le contenu de la lettre, qui peut être vue dans sa version originale à cette adresse, se montre limpide :

Nous sommes au courant que vous gérez l’un des sites de paris ci-dessous. Vous utilisez des comptes Steam pour faire fonctionner votre business. Votre usage de Steam tombe sous le coup des termes des conditions d’utilisation de Steam (SSA, Steam Suscriber Agreement). Ces conditions précisent que Steam et les services qui y sont associés sont destinés à l’utilisation privée et pour un usage non-commercial.

Votre utilisation commerciale de comptes Steam n’est pas autorisée et viole les SSA. Vous êtes enjoints à cesser immédiatement cette utilisation. Si vous ne le faites pas dans les dix (10) jours à venir, Valve utilisera tous les moyens possible pour vous poursuivre, y compris la suppression de vos comptes.

Voilà qui devrait faire rentrer les choses dans l’ordre, même si on peut regretter qu’il ait fallu que le problème éclate pour que Valve s’en occupe.

Source

Une erreur dans l'article ? Proposez-nous une correction