No-Marios-Sky

Peut-être que comme beaucoup de monde, vous êtes un peu vénère contre No Man’s Sky. Si vous l’êtes, c’est certainement pour les fonctionnalités manquantes, ou pour les aspects techniques du jeu pas forcément reluisants. Mais je pense aussi que si vous l’êtes, c’est aussi à cause du prix de 60 euros que d’aucuns trouvent excessif. Chose que je peux largement comprendre et qui pousse même certains d’entre vous à demander le remboursement du jeu.

Opportuniste mais rigolo

Toutefois, pour vous consoler, je vous propose un des jeux qui s’est fait remarquer lors de la précédente Ludum Dare qui s’est tenue du 26 au 29 août et dont le thème était « Technologie Antique ». Ça s’appelle No Mario’s Sky, il ne suit absolument pas le thème (à moins qu’il ne s’agisse d’un tacle coquin aux performances techniques de No Man’s Sky), et comme vous pouvez vous en douter, il s’agit d’un mélange entre No Man’s Sky et Super Mario Bros. C’est opportuniste, mais rigolo.

Donc en pratique, vous explorez des mondes de plateforme en 2D, Mario style. Il y a des goombas, des blocs « ? », des pièces… Mais à tout moment, vous pouvez monter dans votre vaisseau et partir dans l’espace à la recherche de nouveaux mondes. Ils sont tous générés aléatoirement et ne seront pas forcément tous très praticables, mais bon, au pire, il vous suffit de redécoller.

No Mario's Sky

Je mets un pouce bleu à l’idée, aux sprites, aux goombas aléatoires et aux niveaux générés de manière procédurale. Par contre, je mets un pouce rouge à la maniabilité du plombier, aux musiques dont certaines notes frottent complètement et au non-respect du thème.

En tout cas, je vous recommande d’essayer pour voir ce que peut donner un jeu concocté en 48 heures par une équipe de 4 personnes (en l’occurrence, le collectif ASMB constitué de @Cannonbreed, @BananaboySam, @1bardesign et @eigenbom).

Promis, si ça ne vous plaît pas, je m’engage à vous rembourser vos 0 euro.

> Dépot du jeu sur le site de la Ludum Dare 36
> Page du jeu sur Itch.io

Le jdg vous recommande