Le fameux vaisseau offert en pré-commande : l'Horizon Omega

Personne n’aime No Man’s Sky. Non, ce n’est pas tout à fait vrai. C’est plutôt que tout le monde aime à détester No Man’s Sky. Avec son impressionnant taux de 12 % d’avis positifs sur Steam, certaines personnes ne se sont pas seulement contentées de se faire rembourser le jeu, elles sont carrément allées jusqu’à prévenir l’ASA, l’Advertising Standards Authority (l’organisme responsable de l’autorégulation du marché de la publicité au royaume de Sa Majesté), pour signaler que, peut-être, ce qui était montré dans les bandes-annonces et autres outils promotionnels n’était pas tout à fait conforme à la réalité. Polygon rapporte que l’ASA a reçu « plusieurs plaintes à propos de la publicité entourant le jeu » ce qui l’a poussée à lancer une enquête. Hello Games et Valve sont tous les deux concernés.

Dans le collimateur de l’organisation, la page Steam du jeu qui comporte plusieurs bandes-annonces et captures d’écran. L’ASA a refusé de dérouler les griefs à la presse, mais un Redditor bien informé de r/NoMansSkyTheGame explique avoir obtenu la liste des éléments qui feront l’objet d’une enquête.

Vidéos :

Design de l’interface graphique
Comportement du vaisseau en vol (en formation ; avec un “ailier” ; voler en rase-mottes)
Comportement des animaux (en troupeaux ; détruisant les décors ; dans l’eau ; réagissant à son environnement)
Combats spatiaux de grande ampleur
Structures et bâtiments tels qu’ils sont présentés
Des eaux vives
Vitesse des sauts spatiaux/temps de chargement
Aide à la visée

Captures d’écran :

Taille des créatures (9)
Comportement des vaisseaux et des sentinelles (4, 5 et 8)
Structures et bâtiments tels qu’ils sont présentés (3)

Page du magasin en général :

Qualité des graphismes
Références à : absence d’écran de chargements, convoi de transport spatial entre les systèmes, factions en rivalité pour du territoire

no-mans-sky-steam-page

Des sanctions qui resteront de l’ordre du symbolique

Hello Games n’a cependant pas trop de souci à se faire. Le site de l’ASA indique que si une publicité ou un élément de promotion est jugé non conforme, il devra être modifié ou retiré. L’organisation explique aussi que la « vaste majorité » des prévenus se soumettent à son jugement et agissent rapidement pour régulariser leur situation.

If we have judged an ad to be in breach of the Codes, then the ad must be withdrawn or amended. The vast majority of advertisers comply with the ASA’s rulings and they act quickly to amend or withdraw an ad that breaks the Codes. We have a range of effective sanctions at our disposal to act against the few who do not and ensure they comply with the rules.

S’il s’est très bien vendu à travers le monde depuis sa sortie, No Man’s Sky s’est particulièrement bien écoulé en Angleterre où il a inscrit le deuxième meilleur démarrage de l’histoire pour un jeu, devancé simplement par Uncharted 4. Une fois la vague de précommande passée et après un retour très négatif des consommateurs reprochant au jeu de ne pas tenir ses promesses, les ventes se seront effondrées, à l’instar du nombre de joueurs. Le dernier pic de joueurs simultanés révélé par SteamDB montre que seuls 1 656 joueurs maximum ont joué au titre en même temps dans les dernières 24 heures sur Steam. D’après Steam Spy, environ 775 049 personnes possèdent pourtant le jeu sur Steam.

Il n’est pas certain qu’un peu de pub en moins change grand-chose à la situation.

> Notre test de No Man’s Sky

Une erreur dans l'article ? Proposez-nous une correction