preview-the-dark-knight-rises-ios-preview

Vendredi dernier, nous étions conviés au QG de Gameloft afin de découvrir The Dark Knight Rises en avant-première sur un magnifique Nouvel iPad. Après s’être attaqué à The Amazing Spider-man pour plateformes mobiles, le studio a relevé un nouveau défi d’adaptation vidéoludique d’un film, et pas n’importe lequel. Inspiré du film The Dark Knight Rises qui sortira en salles obscures mercredi prochain, ce titre iOS reprend les événements scénaristiques du film, tout en ajoutant des missions pour encore et toujours plus d’affrontements. mais l’homme chauve-souris a-t-il réussi à rendre justice aux plateformes iOS avec son gameplay tactile ?

Ça bastonne comme à Chicago

Bienvenue à Gotham City : son justicier chauve-souris, ses routes noyées dans les flaques d’eau, ses terroristes complètement maboules…Si nous n’avons pas eu l’occasion de voir le film The Dark Knight Rises, le titre iOS reprend à merveille les clichés de l’univers Batman. Et à plusieurs reprises, on a comme une impression de déjà vu. Dans les combats, vous découvrez un gameplay dynamique, et surtout familier : en fonction des directions que vous indiquez à l’aide du joystick virtuel gauche, Batman enchaîne les ennemis à la manière d’un Batman signé Rocksteady. Il ne s’agit pas de jeter la pierre à Gameloft, qui a su adapter ce gameplay familier à un écran tactile. Non, bien au contraire. Il s’agit d’un parti-pris totalement assumé qui montre que le studio, à qui l’on doit « récemment » Batman Arkham City, a trouvé la recette parfaite, et qu’il ne reste plus qu’à l’exploiter. Gameloft l’a reprise à juste titre, et ça nous a tout l’air de tenir la route, surtout au vu des combos réalisables. Mais l’aspect tactile donne tout de même une dimension unique au titre : il ne s’agit pas d’un pâle copie d’un Batman made in Rocksteady. Au fur et à mesure que vous enchaînez les coups, Batman pourra réaliser certains tours, comme se glisser derrière son ennemi pour le surprendre. Si nous n’avons pu en voir que quelques uns, on a tout de même le sentiment que ceux-ci suffiront à diversifier les plaisirs pendant les affrontements.

Batmanophile

La première impression la plus frappante dans cette réalisation est sans doute l’attachement et l’investissement qu’a mis Gameloft dans ce titre. Le studio considère son jeu comme l’un des plus réussis de son catalogue, et est extrêmement fier du rendu final. Et il y a de quoi ! Du côté des graphismes, certaines textures enjolivent parfaitement ce qui vous entoure : des gouttes d’eau sur le costume de Batman en passant par quelques jeux de lumières avisés, le réalisme est d’autant plus prenant sur un magnifique écran Retina rattaché à un nouvel iPad. Un procédé qu’on ne peut qu’applaudir, au vu de la taille largement convenable des environs lorsque vous serez en mission. Quant aux musiques, elle sont prometteuses et posent une ambiance palpable, tout comme l’excellent doublage anglophone dont les voix sont pratiquement similaires à celles des acteurs dans le film. Les références cinématographiques sont telles que les connaisseurs trouveront sans doute leur bonheur. Certains bourre-pifs seront tellement bien placés que vous pourrez les admirer au ralenti, comme Christopher Nolan sait si bien le faire dans ses films.

Mais du côté de la caméra, nous n’avons rien retrouvé de spécifique si ce n’est quelques travellings pendant les cinématiques. Le reste du temps, ça sera à vous de diriger la caméra pour observer les environs à l’aide du joystick virtuel droit (ou de votre pouce magique, c’est à vous de décider). Du côté de la durée de vie, Gameloft estime une campagne solo qui peut s’élever à huit heures de jeu si le joueur a décidé de réunir tous les items cachés aux quatre coins de la ville. Le jeu, ponctué par des missions, propose également des objectifs hors histoire qui permettent de changer un peu. Au niveau de l’équipement, The Dark Knight Rises propose une belle ribambelle de skills à upper, de techniques et de véhicules à débloquer. Bref, de quoi s’occuper entre deux missions, histoire de varier les plaisirs ! Et si dépenser des sous ne vous fait pas peur, vous pourrez toujours augmenter vos capacités avec des achats in-app.

Ainsi, The Dark Knight Rises iOS semble être un bon élève : un gameplay familier, un système de capacités à augmenter, des missions, et de la recherche pour rallonger la durée de vie du jeu. Les intuitions sont bonnes à l’égard du titre, qui devrait être un excellent passe temps pour les vacances. Mais il faudra attendre notre test avant de livrer un verdict final. D’ici là, rendez-vous le 25 juillet sur l’Appstore pour vous procurer The Dark Knight Rises iOS. Le jeu sera également disponible en version Android.