tattletail
Testé par le journaldugamer Allez voir gratuitement Squeezie le faire à votre place/10

Avec sa vue à la première personne, Tattletail propose mine de rien un système de jeu plutôt élaboré essentiellement basé sur le son. En effet, un grand nombre d’actions à votre disposition provoqueront du bruit. Et du vacarme, il vaudra mieux ne pas en faire car cela attire Mama. Courir, par exemple, sera bruyant, mais aussi secouer régulièrement votre lampe torche pour la recharger (elle fonctionne sans piles) ou casser des vases pour y trouver des objets.

tattletail-2

Une autre source de bruit va cependant vous causer bien plus de problèmes : Tattletail lui-même. Durant de nombreuses phases de jeu, ce dernier se mettra à parler sans prévenir alors que vous l’aurez dans vos bras. Tattletail fera un vacarme permanent quand, au choix, il a faim, il est mal brossé ou s’il commence à se décharger. Si cela vous arrive, vous n’aurez alors plus aucune raison de ne pas courir ou de ne pas recharger votre lampe ; après tout, vous pourrez difficilement être moins discret. Pour faire fermer son clapet à la bestiole, il ne vous restera plus qu’à vous diriger vers le frigo, la brosse ou le chargeur en fonction de ses besoins indiqués par des barres qui se vident lentement dans un coin de l’écran.

Mama se déplace instantanément, principalement quand elle est loin et hors de portée. Ses yeux rouges luisants permettent au joueur de la repérer facilement, mais croisez son regard et votre lampe torche s’éteindra aussitôt. Regardez-la directement trop longtemps et c’est la mort. Une mort souvent assez frustrante dans la mesure où on ne comprend pas toujours pourquoi ni comment elle survient.

tattletail-3

Il vous incombera ainsi de toujours savoir où est Mama, tout en la gardant hors de vue. En cela Tattletail raille gentiment les jeux comme Slender: The Eight Pages dans lequel il fallait également éviter de regarder directement Slanderman. La créature se déplaçait instantanément – tiens donc – et elle cherchait absolument à entrer dans votre champ de vision, alors que votre objectif consistait à réunir les 8 pages d’un cahier réparties aléatoirement dans un parc abandonné. Cela ne vous étonnera donc pas si je vous apprends que durant une phase affreuse de Tattletail, vous serez enfermé avec Mama dans un endroit clos, à devoir chercher 5 objets dont les emplacements changent à chaque tentative.

[Tattletail est disponible sur Steam et coûte 5 euros.]

Les notes du JDG
L'avis du JDG La plaisanterie est amusante, mais elle n’en reste pas moins une. À l’issue de la petite heure et demie de jeu, à vous de voir si cela valait vraiment la peine d’y mettre 5 euros plutôt que d’aller voir directement quelqu’un le faire en entier sur YouTube. Le système de bruits du jeu est intéressant, mais ne va pas assez loin pour que l’expérience se développe pleinement et qu’on comprenne comment s’y prendre avec Mama. L’esthétique du jeu qui pique à Stranger Things et la jingle synthwave font leur petit effet, mais peut-on vraiment juger un jeu uniquement sur la quantité de madeleines de Proust qu’elle vous apporte ? Prenez donc Tattletail comme il est, et surtout pas trop au sérieux. Il ne l’est pas vraiment.

Allez voir gratuitement Squeezie le faire à votre place

10

Une erreur dans l'article ? Proposez-nous une correction

Le jdg vous recommande

Furby - 0585169 - Animal Interactif - Boom Sunny

N/A
Plus d'offres

Furby - A64141010 - Jeu Electronique - Boom Sunny - 3 Couleurs

N/A
Plus d'offres

Furreal - 998861010 - Jeu Électronique - Furby Green Man - Version Française

EUR 29,99
Plus d'offres

Peluche animée Furby électronique - Boom Sweet - Éclairs

EUR 29,90
Plus d'offres