Tokyo Jungle, que vous pouvez aujourd’hui (re)découvrir en vidéo, est un véritable OVNI. On y incarne un des nombreux animaux du cycle de la vie, dans une Tokyo mystérieusement désertée par les humains.

En occident, Sony a choisi de dématérialiser le titre et de le proposer à un prix plus attractif, soit une quinzaine d’euros. Il fallait au moins ça pour attirer l’attention des joueurs européens et américains parfois frileux face à des concepts inédits et parfois bien barrés comme seuls les japonais peuvent nous en proposer. Tokyo Jungle fait partie de ces trips bizarres que l’on a vite fait de ranger entre la simulation de Shinkansen (le TGV japonais) et le jeu dans lequel on est un moustique (oui, il existe vraiment, la preuve).

Pourtant, ce titre étrange s’est tout de même vendu à plus de 200 000 unités au Japon, preuve que le fait d’incarner un chihuahua, un panda ou un lion ne rebute pas nos amis nippons. Le succès du jeu a permis à ses créateurs de lui adjoindre des DLC plutôt délirants, le premier contenant des costumes faits de sacs en plastiques et le second intégrant des hommes de Neandertal.
Le Journal du Geek a confié la délicate tâche de tester ce titre à Alvin, qui nous racontera ce soir son étrange plongée dans le monde animal.

Tokyo Jungle sortira le 26 septembre 2012 sur le Playstation Network.