Nintendo nous avait promis une orientation gamer avec la Wii U, la voilà qu’elle se concrétise par l’exclusivité de Bayonetta 2, une suite qu’on n’espérait plus. Encore moins sur Wii U.


Le petit succès commercial (1 million de ventes à travers le monde) qu’était Bayonetta trouve donc sa suite sur la prochaine console de salon de Nintendo. La Wii U s’assure ainsi une exclusivité de poids sur le marché du jeu hardcore. Mais Nintendo a du prendre les devants pour s’assurer de son développement : si Platinum Games s’assure toujours du développement, les difficultés que connait SEGA éloigne l’éditeur de Bayonetta 2, le relayant au simple rang de partenaire. C’est donc Nintendo qui est en charge de superviser l’édition du jeu.

A l’heure où SEGA dégraisse toutes ses équipes de développement et délaisse les projets qui n’auront pas de rayonnement international, serait-il possible que Nintendo s’empare sur cette génération des exclusivités des jeux Platinum Games ? L’avenir nous le dira.