Le créateur de la série Monster Hunter a déclaré lors du TGS 2012 que le portage n’était pas dans la tradition de la saga.

D’après Ryozo Tsujimoto, le cas de Monster Hunter 3 Ultimate est un cas à part.

Lorsque nous créons un jeu Monster Hunter, nous l’envisageons comme une entité unique, c’est pourquoi nous ne le développons pas sur une plate-forme avant de penser à un portage sur une autre. Nous voulions que les gens jouent le plus possible à Monster Hunter 3 Ultimate sur 3DS et Wii U, c’est pourquoi nous avons décidé de le développer sur ces deux plate-formes simultanément. Mais ça ne veut pas dire que nous allons faire de même avec nos prochains jeux.

Le producteur s’est également étendu sur les raisons qui ont poussé Capcom à élargir les consoles sur lesquelles les jeux de la série sortaient.

Notre série a débuté sur les consoles de Sony, mais ne pas rester sur une seule plate-forme était une décision évidente. Avec Monster Hunter 4, c’est le timing qui a décidé pour nous: la 3DS est sortie alors que nous venions juste de débuter le développement, et nous avons pensé qu’il s’agissait de la meilleure plate-forme sur laquelle nous pouvions le sortir.

Alors que les versions 3DS et Wii U de Monster Hunter 3 Ultimate ont été annoncées pour l’Europe en mars 2013, le Japon recevra à la même date le quatrième volet. Un décalage auquel nous sommes désormais habitués par rapport aux sorties nippones.